menu haut

Un jardin malin, c’est un jardin bio !

Vous êtes un amoureux de la nature et un ami des bêtes, au point de vouloir offrir un refuge aux oiseaux, aux papillons, hérissons et grenouilles ? Vous aimez bien manger et souhaiterez cuisiner vos propres légumes, garantis sans OGM ni pesticides ? Ou, tout simplement, vous désirez aménager votre jardin tout en respectant votre environnement ? Pas de doutes, vous êtes un jardinier bio dans l’âme !

Un jardin bio, c'est malin_c1Écologique, économique… Le jardinage présente beaucoup d’avantages, et le jardinage bio plus encore ! Que vous soyez jardinier chevronné ou débutant enthousiaste, Un jardin bio, c’est malin vous offre conseils et astuces pour cultiver votre jardin tout en respectant la nature.

Le plus important, pour commencer, est de connaître votre jardin : quel son exposition ? La nature de son sol ? En effet, de nombreux éléments composent une terre : du sable, de l’argile, du calcaire… Sa consistance varie aussi, tout comme sa capacité à retenir l’eau, sa richesse en éléments nutritifs ou encore son degré d’acidité ou d’alcalinité (le fameux « pH » ou « potentiel Hydrogène » du sol). Faire l’analyse de son sol est indispensable, au moins au démarrage. Très simple, le test de la boulette peut vous y aider.

 Il vous demandera quelques secondes seulement… Prenez dans votre main une petite quantité de terre, ni trop sèche, ni trop humide, et essayez de former une boulette avec.

  • La boulette est facile à faire : votre terre est à dominante argileuse, plutôt collante. Mais un bon point : elle est fertile. Vous l’allégerez en apportant des matières organiques (compost) quand vous bêcherez.
  • La boulette est impossible à faire : votre terre est plutôt sableuse. Facile à travailler et se réchauffant vite au printemps, elle retiendra peu l’eau d’arrosage ou de pluie et les fertilisants lorsque vous jardinerez. Il vous faudra choisir des végétaux sobres et apporter régulièrement du compost.
  • La boulette se délite rapidement : vous avez un sol dit limoneux (à la fois argileux et sableux), souvent riche en humus, ce qui est de bon augure car il sera fertile et facile à travailler.

Pour une analyse plus poussée, vous pouvez également utiliser les kits du commerce : vous les trouverez dans les magasins spécialisés ou sur Internet. Ils sont très faciles à utiliser : vous mettez un peu de terre dans une éprouvette, vous versez de l’eau déminéralisée, vous trempez une languette de papier réactif, puis vous vérifiez sa couleur par rapport à une échelle colorimétrique qui correspond au pH du sol. Tout le matériel est inclus dans le kit.

Retrouverez toujours plus de conseils et astuces dans le livre de Daniel Brochard, Un jardin bio, c’est malin. 

One Response to Un jardin malin, c’est un jardin bio !

  1. Cote Cloture 6 avril 2016 at 12 h 19 min #

    Petit article bien sympa à lire et surtout d’actualité car les jardins bio sont de plus en plus apprécié ! :)

Laisser un commentaire