menu haut

Astuce du lundi : surmonter les difficultés et susciter des états positifs grâce à la PNL

Quand vous entendez la musique d’un orgue, vous ne pouvez pas vous empêcher d’être triste et de repenser à l’enterrement de votre grand-père ? Ou lorsque vous rencontrez un homme, vous perdez tous vos moyens ? Dans ces deux cas, il s’agit d’un ancrage : un stimulus apparaît et il provoque une réaction qui ne se fait pas attendre. La PNL va vous aider à changer cette réaction en changeant ces ancrages.

sky-1453393_1280

Un ancrage est la mise en relation directe entre un événement vécu ou une émotion et un stimulus. Un stimulus est un événement qui détermine une excitation détectable. Voici les différentes étapes à suivre pour créer un ancrage efficace :

  1. Définissez l’état auquel vous voulez aboutir de manière aussi précise que possible.
  2. Définissez un stimulus (toucher, odorat, vue, ouïe ou goût), que vous allez utiliser pour évoquer cet état agréable. Par exemple : se pincer le lobe de l’oreille droite.
  3. Evoquez un moment proche ou lointain durant lequel vous avez ressenti d’une façon particulièrement marquante l’état auquel vous voulez aboutir. Cette évocation devra faire appel non seulement à des images de ce qui s’est passé à ce moment-là, mais aussi à des sous-modalités. Plus cette évocation sera forte et plus vos chances de réussite seront au rendez-vous.
  4. Lorsque l’évocation est à son maximum, activez le stimulus en effectuant le geste décidé lors de la 2e étape.
  5. Pensez à autre chose ou faites quelques pas pour vous distraire. Répétez plusieurs fois les étapes 3 et 5.
  6. Testez le résultat de votre travail en activant le stimulus – dans le cas qui nous occupe en vous pinçant le lobe de l’oreille droite. Si ce pincement d’oreille stimule effectivement l’état désiré, passez à la 7e étape, sinon recommencez autant de fois que nécessaire les étapes 3 à 5.
  7. Projetez-vous en pensée dans le futur dans la situation où, jusqu’à présent, vous n’étiez pas dans l’état désiré. En vous projetant, activez le stimulus pour obtenir le résultat désiré.

Le conseil en + : Il est important de tester cet ancrage. Si, par hasard, l’effet voulu n’était pas au rendez-vous, recommencez plusieurs fois en n’oubliant pas de séparer ces nouveaux essais par une activité qui n’a rien à voir avec le sujet traité.

Cette astuces est extraite de Les secrets de la PNL, c’est malin de Jean-Michel Jakobowicz. Retrouvez plus d’informations sur ce livre.

Les secrets de la PNL c'est malin _c1

No comments yet.

Laisser un commentaire